La resurgence des mots

16 avril 2014

Quels changements dans ma vie !!!!!

 

letter_writing-1-ust4mz

Pendant plusieurs années,nous n'avions que l'écriture comme moyen de communication.

Le téléphone s'est peu à peu introduit dans nos vies.

Au début nous n'y voyions qu'une possibilité de contacter des administrations, le milieu médical, , puis peu à peu famille et amis.

Pour moi rien ne remplaçait le bonheur du courrier posté la veille.

Avec mon fiancé en Algérie nous nous écrivions tous les jours.

 

Depuis quelques années les mobiles sont arrivés et nous en avons découvert le côté pratique et rassurant mais toujours avec un certain recul.

Ce n'est pas très ancien mais nous avons l'impression que c'était dans le temps jadis.... Sauf exception nous sommes munis de ces troubles vie améliorés et performants chaque jour.

De plus en plus les médias, les politiques, les pédagogues et les médecins allertent l'opinion sur les méfaits, les ravages que ça entraîne dans nos sociétés égoïstes.

Je ne passais jamais beaucoup de temps au téléphone, en plus on était limité.

 

Un jour une de mes petites filles a eu un Iphone...J'ai été fascinée par tout ce qu'il permet.

Déjà passionnée d'internet et de jeux de lettres, de réflexion ou de détente je constatais que cet appareil me  permettrait d'assouvir ma passion,surtout pour internet et les jeux et me permettre de rechercher des renseignements utiles ou de communiquer rapidement en cas d'urgence.( mais comment faisions nous avant ????)

 

0190000005190442-photo-live-japon-smartphones-pour-seniors-manga-nishi

Assez vite je me suis laissée tenter et depuis j'ai du mal à m'en passer, par contre je n'aime pas plus les sms et les coups de téléphone, comme c'est illimité je m'en sers plus que le fixe ! Je tempête quand un coup de fil vient me " déranger " dans mes occupations et je cours....comme si ma vie en dépendait !

Je reste effarée et persuadée de la nocivité de cet appareil, surtout pour tous ces jeunes qui se lèvent et se couchent l'appareil attaché à leurs mains.

Bénéfice dans les transpors publics, tous ou presque ont les écouteurs vissée à leurs oreilles ou leurs doigtd sur les claviers, du coup moins de bavardages.

Certains sont étonnés de voir une mamie qui sort tout à coup son smartphone , ben oui leur dis-je j'aime ce joujou, oui je sais un peu m'en servir.

Mais je savoure le plaisir de lire en silence, voire écrire sur mon carnet , rien ne remplacera le papier dans ma vie.

Email%20medieval%20anime

Posté par rolky à 10:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]


25 mars 2014

la société de consommation et ses conséquences

 

fin-publicite-sur-france-televisions-rejet-re-l-1-1

Toute forme de publicité me met en rage ! prospectus s’accumulant dans les boîtes aux lettres ( allez, encore des arbres sacrifiés pour rien ! ) ; message téléphonique me dérangeant au cours de ma sacro-sainte sieste ( vous avez gagné ceci ou cela ) ! clips publicitaires à la télévision surgissant au moment le plus passionnant de l’émission…

Nous connaissons tous ces désagréments ; de ce fait, les enfants sont imbibés de façon pernicieuse et deviennent de plus en plus exigeants ; le plus grave, ce sont les adultes qui tombent dans le piège du surendettement ; on accorde des crédits à des gens qui ne pourront jamais rembourser, ou alors au prix de quels sacrifices !

La plus belle maison, la plus luxueuse voiture, les vêtements de marque…Tout pour le paraître !

Que sont devenus les vraies valeurs, les sentiments sincères… Je parle comme une vieille dame, mais après tout j’en suis une !

Je rumine également contre ceux qui achètent  «  bon marché «  mais sans réfléchir que ce sont des enfants qui fabriquent au prix de leur santé, dans des contrées lointaines…

 

Que dire au sujet du moyen dont certains jeunes utilisent pour posséder ce qui ne leur appartient pas, vol, racket, violence de toutes sortes !

 

Non, je ne vous remercierai pas, Messieurs les Publicitaires, même si  parfois vos trouvailles sont pleines d’humour ;

 

publicite

 

 

Posté par maddy7 à 09:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 mars 2014

La Pub...

 

Notre société de consommation, après nous avoir apporté ses bienfaits, nous a aussi amené ses enfants moins bienvenus, le gaspillage, le non-respect des biens d’autrui, et un “paria” qui s’ignore, ou plutôt qu’on voudrait nous voir adorer, LA PUB.

Dans ce monde qui ne connaît pas de limites “raisonnables”, où le mot d’ordre général est : Consommons, et après nous, le déluge… Il est devenu habituel de “doper” les besoins naturels de l’homme, le nécessaire à la survie ne suffisant plus à assurer un équilibre harmonieux des échanges « production / consommation », on a inventé des « solutions adaptées » pour augmenter toujours plus les “envies” de chacun d’entre nous. Quand je dis “chacun” je veux dire TOUS les individus, hommes, femmes, enfants, jeunes et vieux, malades et bien-portants… Il faut reconnaitre que la pub est un système très astucieux, elle sait se rendre attrayante, on appâte les hommes avec des jolies filles plus ou moins dénudées, voire nues, on attire la sympathie des femmes par des Adonis mis en valeur par leur musculature impressionnante. Les enfants ? Rien de plus facile : quelques friandises bien alléchantes, et, tant pis pour les futurs obèses. Les jeunes ? Quelques vidéos de motos, voitures, et autres engins de prestige, et les voila partis dans des rêves que la plupart d’entre eux ne pourront jamais s’offrir, seule l’envie leur restera, cancer dont les racines les entraineront parfois vers des extrémités ruinant une vie.

J’exagère ? Pas du tout, prenez quelques exemples autour de vous, les seuls qui résistent encore aux « sirènes » de la pub, sont ceux qui savent les dégâts dans une famille endettée, soit pour avoir eux-mêmes étés mis sur la paille soit pour avoir eu un proche dans cette situation.

Pernicieuse, la pub ? Bien sûr, elle semble faite pour vous vanter les mérites de tel produit, au détriment de tous les autres. Et pour aboutir à racoler un maximum de clients, tous les coups sont permis, on a créé des « garde-fous »? Pendant quelques temps il était interdit de citer des noms de marques concurrentes ; fini ces limites ! Il était interdit d’outrager la bonne moralité ? Il faut voir les pubs de “racolage” sur les sites de prostitution du web pour comprendre que ces limites ne tiendront pas longtemps. Les sites de pubs pour jeux de hasard ? Aucun scrupule à vous faire croire que VOUS êtes le futur gagnant du pactole, vous allez y laisser vos dernières ressources ? Ça ne les touchera pas, on fera semblant de participer à l’évolution de la race équestre, pour calmer les « bons-esprits » !

Alors, au nom de la sacro-sainte règle de la société de consommation, on vous matraque jour et nuit de messages publicitaires mensongers, ça devient du harcèlement psychique !

A quand la réaction de gens « normalement indignés » qui non seulement ne tiendront plus aucun compte des messages publicitaires, mais au contraire, prendront le « contre-pied » pour mener des actions de rétorsion contre les oppresseurs publicistes ?

Le nouveau message du futur doit-il être : « Consommateurs de tous les pays, unissez-vous » ?

 

Posté par argene43 à 00:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]

07 mars 2014

JOURNEE MONDIALE DE LA FEMME LE 8 MARS.

 

TANT ET SI PEU DE CHEMIN PARCOURU. NOUS DEVONS RESTER VIGILANTES ET MOTIVER NOS FILLES ET PETITES-FILLES.

journee-internationale-de-la-femme

Les Suffragettes (1903-1918)-

Suffragette : femme qui, en Angleterre, militait pour le droit de vote féminin, avant la modification de la loi électorale.

Le terme de suffragettes apparaît en 1903en Grande Bretagne avec la création par Mrs Pankhurst de l’Union politique et sociale des femmes. Ses membres, les « suffragettes » militent pour le vote des femmes.

Le terme ne fait pas nécessairement double emploi avec celui, jusqu’alors courant, de « suffragistes », dans la mesure où il symbolise un changement de stratégie [1] : dans la revendication féministe, au lieu de se contenter de la persuasion pacifique, le mouvement entend recourir à la violence pour obtenir l’égalité politique des deux sexes et en particulier le droit de suffrage et l’éligibilité aux Communes.
Les pacifistes, menées par Millicent Fawcett, sont rassemblées dans l’Union nationale des sociétés pour le vote de la femme, dont les racines les plus anciennes plongent jusqu’en 1867.

Quinze années d’une lutte acharnée

Pendant 15 années, les suffragettes britanniques multiplient les actions spectaculaires pour faire connaître leur cause.

Au pays de la reine Victoria, la répression est impitoyable. De nombreuses femmes furent emprisonnées, condamnées. Quand elles déclenchèrent une grève de la faim, le gouvernement ordonna de les gaver de force. Leurs manifestations sont violemment réprimées et certaines perdront la vie dans cette lutte. Pour avoir manifesté pour le droit de vote des femmes en 1909 à Londres, Lady Constance Lytton restera paralysée à vie suite aux violences policières.

Elles obtiennent finalement gain de cause le en 1918 : les femmes britanniques de plus de 30 ans ont le droit de vote.

Au delà du droit de vote des femmes

Des recherches menées dans les années 1980 ont mis en lumière la diversité des efforts de réflexion et la combativité de cette société, souvent jugée trop modérée pour être efficace : elle a en fait connu une tendance active qui a cherché à associer le combat social et le combat politique, à convaincre syndicats et mouvement travailliste en plein essor de coopérer à une démarche égalitaire n’excluant pas d’autres aspects de la sujétion des femmes, en matière d’emploi et de salaires ; cette aile « radicale » devient même, dans les années 1920 et 1930, le noyau d’un « néo-féminisme » dont les combats concernent autant le droit à la « propriété de son corps », à la régulation des naissances, voire à l’avortement, que le perfectionnement de l’égalité civique proprement dite.

Mais on a alors changé d’époque et le terme de « suffragettes » a épuisé son contenu. Il importe de restreindre son emploi aux premières décennies du XXème siècle.

La Journée de la femme

Posté par rolky à 17:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 mars 2014

Coucou! Y a le téléphone qui sonne?

Oui! Trés bon sujet chères coconteuses, Moi qui suis un "pro" de la communication, puisque mon premier métier était d'être opérateur radio dans la marine,

Je me méfie de cet engin comme de la peste! Pourtant, j'ai encore le souvenir du village de mon enfance où à part le bureau de poste qui servait de cabine publique et l'hôtel du village , seul abonné, on faisait parfois 3 kms à pied pour donner le coup de fil indispensable!

Et les trajets en auto où jamais nous ne trouvions une cabine sur le bord de la route!

Maintenant, c'est vrai que j'ai toujours un peu peur de "déranger l'interlocuteur, car c'est devenu si facile qu'on a tendance à en abuser, surtout les "grands bavards" comme moi! J'ai un portable comme le décrit Maddy, minimum, et je ne l'utilise qu'hors de la maison, je reconnais qqu'en déplacement c'est précieux!

Mais les moyens de vidéo modernes sont trés bien conçus, on voit l'autre! avec les possibilités de ne pas montrer son visage, Le libre choix est ainsi préservé!

Je termine mon message en vous annoncant une nouvelle importante pour moi, j'ai commencé à publier sur un  éditeur libre, J'en tire une grande joie, et , bien que mes écrits de départ sont déja connus par vous, mes amies, car je les ai publié ici il y a plus ou moins longtemps, je vais indiquer le lien pour vous tenir au courant:http://www.atramenta.net/lire/le-papillon/44725

Posté par argene43 à 18:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]


17 février 2014

TELEPHONE, JOIE ET DESAGREMENTS.

http://youtu.be/pe-YvoRYfUc

 

Que penser sincèrement du téléphone ? il peut être tellement utile quand on veut communiquer, bavarder, pour n’importe quelle raison ;

Pour ma part, ayant toujours préféré écrire, je m’en suis pourtant beaucoup servie lors de ma vie professionnelle ; dans les années 1970, je crois même avoir  de moi-même compris à quel point il était agréable de sourire en parlant pour l’interlocuteur à distance ; les clients le disaient aux commerciaux, j’en avais des échos ! c’était le début de l’art de la téléphonie ! voix d’ hôtesse… !

 

Par la suite, je bavardais longuement le soir de choses et d’autres avec mes amies que je savais seules ;

Quand j’ ai eu le pc, j’ai retrouvé les joies de l’écriture instantanée ; malgré les avantages divers, je téléphone moins qu’autrefois ; j’ai peur de déranger ; bien entendu c’est très pratique pour prendre rendez vous, mais je trouve qu’il ne faut pas abuser ( on ne sait jamais si l’on tombe bien ou mal )

Quant au mobile, j’en ai un très sommaire, qui me suffit bien pour me dépanner en cas de coupure de l’opérateur utilisé ;

J’avoue que j’ai horreur de constater à quel point c’est une addiction pour certaines personnes complètement stressées par leur planning, leurs courriels, leurs nombreux messages en tous genres ! ne cherchez pas à leur dire quelque chose d’important ! ils ne vous écoutent pas !

C’est à croire que leur vie dépend de cet instrument que je trouve parfois presque diabolique ! il faudrait leur greffer peut-être une 3° oreille…pour voir…

 

P4551486D2371602G_px_640_

 

Ah, cher Nino, que dirait donc Gaston, lui qui n’a pas connu le téléphone mobile !

Posté par maddy7 à 20:33 - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 février 2014

" Sacré téléphone"

revue300110A

 

Il parait que les 6,7 et 8 février étaient des journées sans téléphone...

Vous en êtes vous aperçus, moi non !

Et pourtant il n'y a pas si longtemps nous n'avions pas ce fichu engin qui en même temps nous est si utile et même indispensable.

Comme moi êtes vous fans ou êtes vous addictes ou sages ou carrément opposés ?

Racontez nous ce que vous inspire ce sujet qui a été pensé par Maddy ,que j'embrasse très fort , ainsi qu'Argène qui revient doucement.

 

 

Posté par rolky à 11:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 février 2014

des nouvelles...

Bonjour les ami(e)s, je vais vous ecrire un texte pensé en décembre passé, il commencera à vous expliquer mes états d'âme, pourtant, il ne dit pas tout, je posterai un complément car j'émerge seulement... Alors, pas de souçis, ça va mieux... Bises

Argene

Le point à 81 ans

Le 2 novembre 2013,

Déjà six mois que je rame mentalement sans voir clair en moi…. Cà commence à faire long ! Pourtant, je dois bien constater la réalité, je suis incapable de tirer un état de la situation !

J’ai pourtant envie de le faire, mais chaque fois que je tente de mettre deux idées au propre, je m’emmêle les pinceaux et finis englué dans des circonvolutions cérébrales !

Je trouve pourtant que la navigation dans la brume a assez duré, alors, je vais essayer de mettre les choses sur la feuille… On verra si çà marche ?

Alors, quand cette affaire a-t-elle commencé ?

Il me semble que c’est en même temps que j’ai eu cette crise de cruralgie qui a duré plus de six mois, donc autour de novembre 2012, soit un an déjà !

Pourtant, malgré le handicap physique entrainé par le problème vertébral ma tête semblait encore en bon état ? Et même, je me souviens de la joie que j’éprouvais  lors de la découverte de » Booknode » ce site de jeunes lecteurs, où je me suis fait un tas de jeunes amis, Je les appelais « mes moineaux »Je m’y suis investi à fond, comme dans tout ce que j’aime, en général….

Il est certain que la lenteur à me remettre sur pieds, a dû jouer… Je me souviens de mes colères quand je ne pouvais même plus me trainer jusqu’aux sanitaires du camping sans revenir quasiment à quatre pattes !

Y a-t-il d’autres causes possibles à mes problèmes ? Mon essai de remettre ma carcasse sur un vélo et de la chute qui en a résulté, a sans doute bien dû compter… Blessure d’amour-propre surtout !

Alors ? Rien d’autre ? On va prendre le temps de la réflexion, pour reprendre ces pensées ensuite…..

 

Posté par argene43 à 00:40 - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 janvier 2014

Nos voeux pour 2014

A vous tous le meilleur pour cette nouvelle année.

cheval 2B 001

Posté par rolky à 09:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 décembre 2013

JOYEUX NOEL.

carte noel 001

 

 

Profitez de cette fête synonyme de paix

.Les Triconteurs vous remecient de votre fidélité .

Posté par rolky à 08:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]